Témoignages

Opération de la hanche qui se termine en amputation : notre cabinet obtient de l’ONIAM une indemnité de 220.000 €

Acte médical fautif : un labyrinthe de procédures et une nécessité d’être accompagné par un spécialise de l’indemnisation du dommage corporel

Notre cliente nous demande assistance pour l’évaluation de ses dommages et la gestion de son recours amiable à la suite d’un accident médical. Mme D – 79  (69 ans) avait été opérée pour une prothèse de hanche. A la suite d’un accident médical consécutif à l’intervention, elle avait alors dû être amputée de la jambe. Mme D est désormais handicapée, en fauteuil et se sent totalement abandonnée face au labyrinthe des procédures administratives. Nous l’assistons et l’aidons à récupérer son entier dossier médical auprès des établissements de soins concernés. Nous lui proposons de la faire assister par un de nos médecins indépendants de tout organisme d’indemnisation. Notre médecin l’assiste alors devant l’expert de l’ONIAM afin de défendre au mieux ses intérêts. Nous accompagnons notre cliente à l’Agence régionale de Santé de Poitiers et réclamons la prise en charge des préjudices que nous détaillons devant cette commission. L’assurance de l’hôpital refuse ensuite l’avis de la Commission d’indemnisation (CCI). Pour la faire indemniser, nous demandons alors à l’ONIAM de se substituer à l’assurance. Après de nombreuses procédures amiables, nous obtenons l’accord de l’ONIAM pour régler en lieu et place de l’assurance. Nous constituons le dossier avec tous les justificatifs nécessaires, l’aidons à structurer et justifier son dossier, évaluons les préjudices économiques et obtenons une indemnité de 220.000 €. Cette somme lui  permet d’acquérir un véhicule adapté à son handicap, adapter son logement et disposer d’une aide ménagère toute sa vie. L’indemnité lui permet d’envisager plus sereinement son avenir malgré son handicap. La famille de Mme D est soulagée.